Infospremieres.com
Informez-vous avant les autres!

Dalaba : Plan International se rapproche des collectivités locales.

0 39

La Sous-préfecture de Ditinn a été l’hôte de Plan International et de l’ONG TAD ce mardi 26 Décembre 2017. C’est dans le but d’appuyer les jeunes filles et garçons dans la création d’emplois durable, que
cette structure vient d’élargir son champ d’intervention vers la Moyenne Guinée. En collaboration avec l’Union Européenne, ils ont
initié un projet pour le renforcement des capacités des organisations de la société civile.
Après la récente identification de certains projets soumis par 376 ONG issues des villes de Mamou, Dalaba, Pita et Labé. Trois projets de Dalaba ont été ciblés parmi les douze sélectionnés. L’ONG Tous pour l’Avenir de Dalaba (TAD), était porteuse d’un des projets retenus.
La délégation de Plan International est venue rencontrer les autorités locales de Ditinn, pour leur expliquer l’objet de ce projet qu’il envisage réaliser dans cette sous préfecture à travers l’ONG TAD. « La première activité concerne l’identification des projets des
organisations de la société civile, à l’appui de ces organisations identifiées, à trouver des opportunités d’emploi pour les jeunes filles, à l’identifications des activités de haute intensité de la main d’œuvre, pouvant permettre aux jeunes de trouver quelques sources de revenues et appuyer les organisations dans la mise en place des
groupements, d’épargne et de crédit » souligne Ibrahima Diallo est le coordinateur de la sécurité économique et de ménage Plan Guinée.
Présent en Guinée depuis douze ans, Plan International a longtemps évolué en région forestière. Les citoyens de Ditinn, manifestent leur satisfaction en ce qui concerne ce programme que Plan
International ambitionne réaliser dans leur localité. « Nous sommes très ravis de Plan International. Il vient d’arriver chez nous et nous avons vu ce qu’il a fait partout où il est passé en forêt. On se demandait comment bénéficier de leur programme ? On va aider les partenaires et s’entraider nous population de Ditinn. Egalement on va
motiver toute la population, la jeunesse et surtout les femmes » se réjouit Aliou Barry citoyen.
A travers ce projet, Plan International vise à freiner l’immigration clandestine dont le Fouta-Djalon à enregistrer des départs massifs
ces deux dernières années. Aussi, trouver de l’emploi pour les jeunes qui restent la couche la vulnérable. Ce projet va s’installer à
Mamou et s’étendra sur un an.

Mohamed Diawara
620 02 98 82

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy