Infospremieres.com
Informez-vous avant les autres!

Triste nouvelle : décès de l’artiste Mama Diabaté à Conakry

0 65

Nous avons récemment appris, de source familiale, le décès de la talentueuse artiste multi-instrumentiste Mama Diabaté ce mardi matin à Conakry. Elle s’est éteinte dans un centre hospitalier des suites d’une longue maladie.

Mama Diabaté, connue sous le surnom de « Biche du Manding », était originaire de Bagna, une localité située à 448 kilomètres de Conakry, dans la région de Faranah en Guinée.

En 1970, Mama Diabaté a commencé à jouer de la musique et a rapidement acquis le surnom de « Sankaran Kono », qui signifie « oiseau » en langue sankaran.

Mama Diabaté était une des rares femmes musiciennes capables de jouer de sept instruments, dont six étaient des instruments traditionnels : le bolon, la kora, le doundoun, le dan,

Elle était la nièce de l’immense chanteur, balafoniste et ancien directeur de l’Ensemble Instrumental de Guinée, El’Hadj Djéli Fodé Diabaté. Elle était également cousine de Sékou « Bembeya » Diabaté, surnommé « Diamond Fingers », ainsi que de Sona Diabaté et Sayon Diabaté. Mama Diabaté a commencé sa carrière musicale en 1970. Elle a donné de nombreux concerts dans divers pays d’Afrique, d’Europe et des États-Unis, et a enregistré plusieurs albums, dont « Dabanko », « Koffi cola nâ y » et « La Biche du Manding » (1993), « Nambiyo » (1994), « N’na niwalé » (1995) et « A Dèdyn (La Biche du Manding) » (2003).

C’était une artiste talentueuse et respectée, et son héritage musical perdurera dans les mémoires. Ses contributions à la scène musicale guinéenne et internationale ne seront pas oubliées.

infospremieres.com

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy