Infospremieres.com
Informez-vous avant les autres!

CAN 2024: la RDC dicte sa loi à la Guinée et se hisse dans le dernier carré

0 45

Neuf ans après, revoilà la République démocratique du Congo (RDC) en demi-finale d’une Coupe d’Afrique des nations. À Abidjan, les Léopards ont d’abord été menés au score par la Guinée avant de refaire surface et de prendre le meilleur (3-1) ce vendredi 2 février. Les Congolais attendent désormais la Côte d’Ivoire ou le Mali au prochain tour.

De notre envoyé spécial au Stade Alassane Ouattara, 

Sébastien Desabre l’avait bien dit jeudi, en conférence de presse, à la veille de ce quart de finale de la CAN 2024 : la sélection de RDC, qu’il dirige depuis un an et demi, sait faire preuve de calme et d’organisation. L’Égypte, en huitièmes de finale, en a fait les frais. Et ce vendredi, à Abidjan, c’est la Guinée qui a pu constater les progrès réalisés par les Léopards, qualifiés logiquement pour les demi-finales de cette CAN après leur succès mérité (3-1).

Mbemba se met à la faute, puis se rachèteIl ne fallait pas arriver un retard au stade Alassane Ouattara, car la Guinée n’a eu besoin que de quelques secondes pour faire passer un premier frisson par Morgan Guilavogui. Les Congolais Yoane Wissa puis Samuel Moutoussamy lui ont répondu, sans trouver le cadre. Puis, vint le premier tournant de la rencontre avec cette faute, à la 17e, de Chancel Mbemba dans le dos de Mohamed Bayo dans la surface. L’arbitre algérien, Mustapha Ghorbal, a indiqué le point de penalty, et le Guinéen s’est fait justice lui-même (20e).

Un avantage de courte durée pour le Sily national, car les Léopards sont revenus à hauteur grâce à… Mbemba. Fautif sur le but de Bayo, le capitaine s’est racheté en réceptionnant un ballon dans la surface guinéenne sur un corner avant de catapulter une frappe surpuissante, dans un angle fermé et avec l’aide du poteau, au fond des filets d’un Ibrahim Koné impuissant (27e).

Wissu et Masuaku éteignent la flamme guinéenne

Ce quart de finale équilibré a basculé de nouveau à l’heure de jeu, et cette fois pour de bon. Lancé en profondeur, Facinet Conte, tout juste entré en jeu pour la Guinée, a éliminé le gardien congolais Lionel Mpasi d’un grand pont, mais n’a pu récupérer le cuir. Dans la continuité de l’action, Silas Katompa, lui aussi lancé dans la bataille par Sébastien Desabre quelques instants plus tôt, s’est échappé à grandes enjambées côté droit avant de se faire crocheter illégalement dans la surface par Julian Jeanvier. Penalty logique, converti en but avec sang-froid par Yoane Wissa (65e).

L’entrée en jeu de Serhou Guirassy pour le Sily national n’a rien changé à la physionomie du match. La montée en puissance de la RDC était alors incontestable contre une Guinée émoussée physiquement. Le suspense s’est éteint à la 82e quand Arthur Masuaku, pourtant très excentré côté gauche, a frappé un coup franc direct et trompé une dernière fois Koné.

Le chemin s’arrête donc là pour les Guinéens, tandis que pour la première fois depuis l’édition 2015, la RDC retrouve le dernier carré d’une CAN. La méthode Desabre et le groupe des Léopards sont au diapason, et le vainqueur du quart de finale Mali-Côte d’Ivoire de samedi saura à quoi s’attendre.

Source : RFI

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy